Chronique: MOTORHEAD « Aftershok »

motorhead_aftershock_cover_300dpi_130828

Sur l’ensemble d’une carrière aussi longue, il n’est pas aisé de ne pas faire de redite dans le contenu d’un album. « Another Perfect Day » de 1983 avait déjà souffert de cela, comme aujourd’hui ce 21ème album. On savait que Lemmy a un penchant pour le rock, avec son autre groupe les Head Cats, mais sur ce nouvel opus il se la joue blues, avec 2 titres illustrant de fort belle manière le propos, « Lost Woman » et « Dust and Glass », délaissant le growl de sa voix. Et il fait mouche. Le reste de la galette se veut tout à tour heavy, avec « silence when you speak to me »,  speed avec « paralized ». Dommage que les apparitions live soient compromises par l’état de santé de Lemmy, qui nous rappelle que les plus coriaces peuvent vaciller. Mais nous attendons avec impatience la Hard-Rock session 2014  de la Foire aux Vins de Colmar, où ils sont annoncés en tête d’affiche !  (Nico)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s