Visite de STILL CRAZY à ENSISHEIM / janvier 2014

Nous avons eu le privilège d’assister à une petite démo privée en live de STILL CRAZY, dans leurs nouveaux locaux de répétition à Ensisheim, bâtiment encore en cours d’achèvement, à l’arrière du futur magasin de musique « Wood Stock Guitares », qui devrait ouvrir ses portes ce printemps. STILL CRAZY, c’est 4 quinquas qui se sont réunis en 2007 pour former un cover-band, just for fun ! D’abord implantés à Ensisheim, le groupe a ensuite posé ses fly-cases quelques temps dans les locaux de répèt’ Holder à Feldkirch, et aujourd’hui, ils sont « at home » ! Accompagnés dans les premiers temps par une chanteuse, ils ont au cours des dernières années donné quelques concerts par ci par là dans divers bars de la région et en Allemagne, mais sans faire jusqu’à présent de scène digne de ce nom. Aujourd’hui, c’est Vlado qui officie à la lead guitare et au chant, Yves à la guitare, Yves à la basse, et Philippe à la batterie. Leur registre est très vaste : Du rock sudiste de Lynard Skynard, avec « Sweet Home Alabama », ou celui de Ted Nugent avec « Snakeskin Cowboys », du rock Sixties et Seventies des Rolling Stones avec « Jumping Jack Flush », ou encore « Knocking On Heaven’s Door » de Bob Dylan, « Cocaïn » de Nazareth, sans oublier le classique « Born to Be Wild » des Steppen Wolf ! Ils nous ont aussi gâtés avec le hard-rock bluesy d’ AC/DC avec « Longway to the Top », « Highway to Hell », et « The Jack », rien que ça ! Ils poursuivent plus lourdement avec 2 titres enchaînés du Sabbat Noir, « Paranoïd » et « Iron Man ». Techniquement, ce sont de très bons musiciens, avec la basse du « petit » Yves, bien ronde et présente, et le jeu subtil de Philippe à la batterie, leur interprétation ne manque pas de groove. Yves est très concentré sur son jeu de guitare rythmique, et nous gratifie de quelques soli bien sentis. L’interprétation de Vlado donne à l’ensemble un énorme feeling, sa voix a une palette très large, et s’accorde parfaitement sur les titres. Etre sur les 2 fronts en même temps, guitare lead et chant, est toutefois un exercice périlleux, et sa prestation souffre par moments un peu de sa décontraction, attitude certes rock’n’roll, mais il s’éloigne parfois un peu trop de son micro. S’il fallait émettre une critique, on pourrait leur dire qu’ils sont peut-être un peu trop statiques, sérieux et concentrés sur leur musique, mais on attendra de voir ce que ça donne en live devant un « vrai » public ! En tout cas, nous avons passé un excellent moment, humainement et musicalement, un grand merci pour votre invitation, et à très bientôt ! (Estelle & Nico)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s