Live report: FREEDOM CALL / SYR DARIA / KORGAN, 18 avril 2014, Grillen, Colmar

Nous retrouvons avec plaisir Korgan sur la scène du Grillen ! Les ayant déjà longuement chroniqué dans la précédente newsletter, ils nous pardonneront, j’espère, de ne pas  faire le redite ! Ils n‘auront pas le droit de jouer sur la batterie de Freedom Call ce soir, et Manu tombe le masque dès la fin du premier morceau, comme ses compères. Cette fois, il a intégré des scratchs à son masque, ce qui le rend réutilisable ! Leur set commence à être bien rôdé, « Propaganda » s’achève avec un jeté de cash dans le public ! (Nico)

Cela faisait un bail que l’on n’avait pas vu Syr Daria sur scène ! « Back to the Circus » ouvre les hostilités,  après une blague de Will, qui demande s’il y a des clowns dans la salle,  suivi du speed « Beast Within ». Will déconne sur la date de la sortie de leur prochain album, promis pour … 2019 !?  et nous annonce que  nous aurons la primeur de nouveaux morceaux ce soir, avant de lancer « Gilead », s’ensuit le lourd et saccadé « Insomnia » : Du pur Metallica ! Putain que ça fait de les retrouver sur scène ! « Endless Game » clôt l’ancien répertoire.

Nouveau registre avec « Walk with the Dead », Bubu a défait ses cheveux et secoue sa tignasse dans tous les sens ! Quel  titre intense, chargé d’émotions palpables ! Il est suivi par un « Circus of Life » de tous les diables ! Le plus grand clown toujours prêt à amuser la galerie durant le spectacle,  c’est notre serviteur Will ! Finalement leur prestation s’achève sans encombre ( !) et en apothéose avec « Pornstar ».  (Nico)

A 23h démarrent les stars de Freedom Call,  4 joyeux lurons allemands, qui font du « Happy Metal », et dont la devise est : «  Enjoy your life » … Voilà, le décor est planté… Je les découvre musicalement sur scène, honte à moi, car ce groupe est tout de même l’un des piliers de la scène métal actuelle : Un petit air de Gamma Ray, une touche de Stratovarius, un lointain lien de  parenté avec Helloween… C’est du power épique qui fleure bon le chevalier blanc, et les tavernes où les templiers se rincent le gosier avec une bonne bière en chantant des hymnes, sensation accentuée sur les titres accompagnée d’une bande son d’instruments médiévaux. Chris le chanteur semble résolument heureux d’être là, il s’adresse avec convivialité au public venu nombreux ce soir. Tous les 4 chantent en chœur des ballades dont le refrain peut être aisément repris, c’est une musique joyeuse qui donne envie de danser. Qui a dit que le métal était colérique ou triste ?! Voilà en tout cas le côté « lumineux » de la force, peut-être un peu trop « Disney », diront certains, mais bon, par les temps qui courent, une bonne dose d’optimisme ne peut faire que du bien ! Ce n’est pas de la variété pour autant, mais bel et bien du métal, bien foutu en plus, et ça s’écoute très facilement. Allez, je finis de les taquiner en leur suggérant un partenariat avec l’Oréal, ils ont des chevelures magnifiques, et maitrisent à la perfection le petit coup de nuque pour les rejeter en arrière… Malgré un indéniable facteur sympathie, Freedom Call manque un peu de testostérone à mon goût, mais ce qui est sûr, c’est que ce sont des vrais gentils, et ça, c’est bien. Donc, on les aime. (Estelle)

Un grand merci à Olivier de Sono-light et à l’asso Aching !

Syr Daria (Photos de Sylvie Toniutti)

(Extrait Newsletter # 20 – Mai / Juin 2014)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s