Chronique CD: Conan «Blood Eagle »

conan-blood-eagle11

Carrément rien à voir avec le Conan le Barbare de Schwarzy, même s’il s’agit ici également de récits de champs de batailles, fort bien illustrés par la pochette ! Pour une fois, le chaland n’est pas trompé sur la marchandise!
Le logo présente quelques similitudes en revanche avec celui d’Entombed, mais musicalement les style en est très éloigné : Car ce trio anglais verse pour son second opus dans un Stoner lourdement plombé de Doom, atteignant même à certain moment même le Drone à la SunnO))), tant leur musique est hypnotique, et qui plonge l’auditeur quasiment en transe !

Leur musique est assez monolithique et pesante, sans être rébarbative, soutenue par un chant à la fois martial et crié, en filigrane, et éructé en duo par le guitariste Jon Davis et le bassiste Phil Coumbe.
Contrairement aux autres compositions du genre, la production est très claire, tout en conférant à l’ensemble une ambiance chargée à la chevrotine, grâce notamment à l’accordage très bas de la guitare, générant ainsi un son frisé !
Conseillé fortement aux amateurs du genre qui ont un faible pour cette musique oppressante, de même que leur premier effort « Horseback Battle Hammer », paru en 2010.
Bonne découverte, suis charmé ! (Nico)
(Extrait Newsletter # 21, juillet / août 2014)

Chronique CD: Ektormorf « Retribution »

ektomorf-Retribution

Certes ces Hongrois ne sont pas des leaders dans leur style musical, on pourrait plutôt les qualifiés de suiveurs, tant leur propos est proche de celui de Soulfly et de Machine Head. Soit, mais ce qu’ils font, ils le font fort bien, avec beaucoup de conviction et de rage, et ceci, depuis une douzaine d’album déjà, et cela sans pour autant verser dans le plagiat ! On retrouve également une touche de Nu Metal à la Slipknot et consorts, ainsi qu’un soupçon d’Emocore, de ci, de là !
Il y a ainsi des formations qui n’arrivent pas à se défaire de leurs influences majeures !
Le producteur danois Tue Madsen s’évertue à mettre le tout en valeur à merveille à chaque galette. Personne n’est contraint d’aimer tous les groupes et leur musique, il y en a pour tous les goûts , pour ma part je suis fan, et vous le recommande sans soucis . (Nico)
(Extrait Newsletter # 21, juillet / août 2014)

Chronique CD: Nashville Pussy “Up The Dosage”

nashvillepussydossagecd

Album après album, ces Rednecks texans nous abreuvent d’un Heavy Rock sauce barbecue aux multiples influences (Lynyrd Skynyrd, AC/DC, Motörhead, ZZ Top…), le tout saupoudré de Blues et de Country, agrémenté de banjo, dobro et autre mandoline !
L’inséparable paire d’as, Ruyter Suys et Blaine Cartwright, mariés dans la vraie vie, savent comment brasser leur breuvage spontanément, généreusement et non sans humour ! Simple, direct, et efficace, comme j’aime !

Pas étonnant que Philippe Leageat, rédac’ chef de Rock Hard France, en ait fait son album du mois en janvier dernier ! Seule ombre au tableau, l’espacement croissant entre chaque sortie de leurs albums studio : En effet « Get Some » date déjà de 2009 ! Autre particularité, la valse des bassistes, Bonnie Buitrago, 5ème à ce poste, est une groupie de longue date !
Eddie Spaghetti, leader de Supersuckers, avec qui les affinités musicales sont évidentes, signe trois titres. Les enregistrements sont quasi live, pour notre plus grande satisfaction ! Cette œuvre est en passe de devenir d’anthologie ! (Nico)
(Extrait Newsletter # 21, juillet / août 2014)

Chronique CD: Pantera « Far Beyond Driven »

pantera_-_far_beyond_driven_front

Réédition de « Far Beyond Driven », à l’occasion du 20ième anniversaire de la sortie de cet album cultissime du mythique groupe disparu !
J’entends certains penser : « Pourquoi affubler un scud et son géniteur de tant de superlatifs ? » Pour plusieurs raisons, la première étant que le regretté Dimebag Darell était un génie de la gratte, la seconde est que ce groupe a explosé au début des nineties, alors que tout le monde pensait que le Metal était déchu, et enfin la pochette originale prévu pour ce disque était jugé politiquement trop incorrecte !

Les ultra fans seront ravis d’apprendre que la réédition vinyle affiche la couverture prévue initialement à sa sortie ! La version Deluxe CD comporte un livret arborant ladite couverture, ainsi qu’un CD « Live From Donington’94 », bande-son captée lors des « Monsters Of Rock » en Angleterre, rien de moins ! Un DVD aurait peut-être été plus sympa pour satisfaire les nostalgiques…
Ce remaniement honore cette œuvre majeure, qui succède à 2 autres merveilles, que sont « Cowboys From Hell », datant de 1990, et « Vugar Display Of Power », sorti en 1992.
Il renferme des pépites telle que « Becoming, I’m Broken », avec ces rythmiques saccadées si caractéristiques du band, ainsi que le timbre de la voix guttural à souhait de Phil Anselmo ! Il renferme également une reprise de « Planet Caravan » de Black Sabbath, empli d’un groove et d’un feeling dont cette formation avait l’indéniable secret ! Petite indiscrétion, la réédition de « The Geat Southern Trendkil »l est dans les tuyaux pour 2016 ! En espérant toutefois qu’elle comportera des images en plus !
En attendant, je vous conseille sans l’ombre d’un doute de savourer, de découvrir ou redécouvrir ce joyau de Groove Metal intemporel ! (Nico)
(Extrait Newsletter # 21, juillet / août 2014)

Chronique démo: BACK ROADS

back roads

Ce jeune groupe lyonnais nous avait fait parvenir cette démo en début d’année et elle a tourné un paquet de fois dans l’auto-radio et la chaîne hifi, mais par manque de temps, elle n’est chroniquée qu’aujourd’hui ! Toutes nos excuses au groupe, et lancement d’un appel aux chroniqueurs en renfort ! Parenthèse explicative refermée, rentrons dans le vif du sujet ! J’en profite pour vous présenter ce groupe prometteur dans le registre du Classic Rock : Sylvaine Deschamps-Garcia au chant, Fabrice Dutour
et Christophe Oliveres aux guitares, Frank Mortreux à la basse, et enfin Nicolas Amollo derrière les fûts.
Le band a démarré en reprenant du Bonamassa, du Led Zeppellin ou du Thinn Lizzy, étant fan de ces derniers, pas étonnant alors que j’adore ce qu’ils font sur ce premier album de compositions. Le chant de Sylvaine, qui peut être aigu par moment, reste néanmoins agréable à l’écoute, pas comme celui de la chanteuse de Blues Pills, ça, c’est dit ! Le dosage des grattes est subtil, et la basse bien présente. Quant à la batterie, le jeu est simple, mais très efficient, tel un écrin pour l’ensemble.
L’expérience et l’assurance acquise sur scène, après de nombreux concerts donnés dans des cafés et des festival, leur a permis de se lancer dans l’écriture. Les influences précitées se retrouvent évidement dans leur travail, mais mis à leur sauce. On peut également visionner des vidéos associées à leurs morceaux sur YouTube.
Ils poursuivent leur route sur les planches, en proposant désormais des reprises et leur production. (Nico) https://www.facebook.com/pagebackroads?fref=ts
(Extrait Newsletter # 21, juillet / août 2014)

Chronique CD: F.O.A.D « The Bringer Of Death » (offert par Metallian)

foad

Metallian poursuit inlassablement son travail de promotion de l’Underground, et son édition de Mai/Juin ne déroge pas à la règle, en proposant le premier album de F.O.A.D. (« Fuck Off And Die », rien que cela !), intitulé « The Bringer Of Death », cela a le mérite d’être clair !
Les Lyonnais sont incapables de se limiter à un genre en particulier, tant ils touchent à tout, mais on peut dire qu’ils officient dans un Thrash Death technique, sans pour autant les confiner dans une case, juste pour donner une idée de ce qu’ils font, avec un touche de Grind pour la déconne !

Ils sont issus de la génération DIY (Do It Yourself), en ayant autoproduit un EP « Remorse…Is For The Dead » en 2009, fruit de leurs esprits malades à la force de leur poignets et de leur visions des choses ! Même démarche pour leur album, sauf qu’ils ont cassé leur tirelire pour confier le mastering à Alan Douches (Mastodon, Born Of Osiris, Motörhead, Baroness, CannibaI Corpse…). Ils détiennent même le privilège d’avoir été le premier groupe français de Metal à avoir joué à Cuba lors du Brutal Fest en 2010 !
Quoique n’étant pas un grand fan de ce style de musique, leur approche et leur démarche m’a séduit, leur leitmotiv principal étant « just for fun ! » Leur principal terrain de jeu est la scène qu’ils comptent bien fouler à donf pour promouvoir leur rejeton ! (Nico)
https://www.facebook.com/pages/FOAD/48472728516?fref=ts
(Extrait Newsletter # 21, juillet / août 2014)

Chronique démo: GROUND O « Born In The Pit »

ground o

Nos petits chouchous des Metal Awards 2013, Ground-0, nous reviennent avec un nouveau 4 titres « Born In The Pit » gorgé de testostérone et de corones, et ce, malgré un changement de 2/5 des effectifs, Tom remplace Gaël à la frappe et Pierre « caresse » la 4 cordes en lieu et place de Jeff. Cid prend de plus en plus ses aises en matière de chant, et assure ainsi un duel impressionnant en rapport à la puissance de feu des Growls de Cyril !
N’étant pas un grand fan de Hardcore, il m’est difficile de pousser plus avant l’analyse de leur musique, mais je peux tout de même dire que ce qu’ils font est très puissant ! Je souhaite sincèrement que ce groupe franchisse une étape et se retrouve au plan régional ! (Nico)

https://www.facebook.com/ground0band
(Extrait Newsletter # 21, juillet / août 2014)