Chronique CD: THE VINTAGE CARAVAN « Voyage » (Classic Rock /Blues /Prog Rock – IS)

Voici une formation de jeunes islandais d’une vingtaine d’années qui sortent leur 2ème album déjà, ils ont démarré en 2006 à l’âge de 12 ans ! Il est surprenant qu’ils se soient penchés sur une période musicale bien antérieure à leur naissance, les 3 compères ont démarré en faisant du blues , et officient maintenant plutôt, comme le nom de leur groupe le laisse entendre dans le hard rock des seventies, mais un hard-rock de grande classe !

Malgré leur jeune âge, la musique comme le chant sont déjà abouti, et ils ont déjà acquis une solide réputation dans leur pays avec de nombreux concerts à leur actif. Pas étonnant que Nucléar Blast leur ait mis le grappin dessus cette année, et que GRAND MAGUS les emmène sur leur tournée.  En écoutant leur musique, on discerne des influences comme  GRAVEYARD, mais aussi des références à de grands noms comme LED ZEPPELIN ou BLACK SABBATH. La relève est assurée ! (Nico)

 Facebook : vintagecaravan

 (Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014 « Le  coin  des  bonnes  galettes »)

Chronique CD: ICED EARTH « Plagues Of Babylon » (Heavy / Power – USA) ♥ ♥ ♥♥

Voici maintenant près de 25 ans que sévit Jon Schaffer contre vents et marées avec moult changements de line-up. Ce 13ème album studio enfonce le clou avec 60% de jeunes recrus, dont Stu Block, dont la voix, non seulement sied à merveille à la musique de la terre gelée, mais est de plus un digne successeur au chanteur emblématique qu’était Matt Barlow. Le bassiste Luke Appleton s’est fait repérer lors de la tournée au cours de laquelle son groupe FURY UK jouait en première partie d’ICED EARTH, et le voilà débarqué ! (Pour mémoire, nous avons déjà chroniqué les lives d’ABSOLVA,  nouveau groupe formé par Chris Appelton, après le départ de son désormais célèbre frangin).

Avec la venue d’un nouveau batteur, Raphael Saini (Jaded Star / Abomination / Arhythmia / Chaoswave / One Machine / Master / Visions of Atlantis…), le groupe possède une équipe internationale (USA/ UK / IT), pas étonnant avec autant de talents réunis, qu’ils décrochent la 1ère place du classement Rock Hard Allemagne de janvier dernier ! Cerise sur le gâteau, la reprise du titre mythique Country « Highwayman », avec en guest stars, Michael Poulsen (Volbeat) et Russell Allen (Symphony X). Solide formation et belle réussite. (Nico)

 (Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014 « Le  coin  des  bonnes  galettes »

Chronique CD: GRAND MAGUS « Triumph And Power » (Heavy / Doom – SWE) ♥ ♥ ♥

Ces nordiques continuent de creuser inlassablement le sillon du Heavy Metal depuis près de 15 ans maintenant, au rythme d’un album tous les 2 ans ! De plus, depuis quelques années, ils entraînent  dans leur sillage des nouveaux talents dans leurs tournées, tels que VANDER BUYST, SKULL FIST, ORCHID, THE VINTAGE CARAVAN et ZODIAC ! Pas étonnant qu’ils raflent la première place du classement du Rock Hard Allemagne de févier 2014 ! Leur réussite est à mon avis le résultat d’un travail à la fois de leur musique, et sur eux-mêmes : De la grande classe, pas de place pour des égos démesurés ou de certains clichés que l’on retrouve hélas souvent avec les groupes qui accèdent au succès.  Mais cette réussite repose aussi sur la composition de morceaux en fer forgés et la mise en boîte sans compromis du producteur Nico Elgstrand, pour la 3ème fois consécutive. Il sera difficile d’égaler ou de surpasser cette œuvre en 2014 ! Un monument de pur Heavy Metal, à la fois inspiré de ce qui se fait de mieux par le passé avec un son actuel sans compter le timbre si viril de JB ! Une quintessence du mélodique et du puissant ! J’ai une hâte indescriptible de les revoir sur scène ! (Nico)

!!! En concert le samedi 22 mars 2014 au Kiff, Aarau (CH),Avec AUDREY HORNE (NOR) / ZODIAC (D) et THE VINTAGE CARAVAN (ISL) !!!

 (Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014 « Le  coin  des  bonnes  galettes »

Chronique CD: AXEL RUDI PELL « Into the Storm » (« Melodic Hard rock » – DE) ♥ ♥ ♥

 Imperturbable, AXEL RUDI PELL poursuit dans la ligne musicale qu’il s’est fixée, album après album. Petit changement notable tout de même avec l’éviction de Mike Terrana de derrière les fûts, remplacé par Bobby Rondinelli (Rainbow / Quiet Riot / Black Sabbath / Blue Öyster Cult / Rondinelli / The Lizards / Leslie West ). Le jeu d’Axel et son attachement aux années 70 et 80 le rapprochent de Ritchie Blackmore. La frappe du nouveau batteur, moins lourde, confère à l’ensemble plus de légèreté, qui se ressent notamment dans la reprise du hit de Neil Young « Hey Hey My My ». Autre confortation, et c’est ce qui fait la marque de fabrique du guitariste, c’est que 99% des titres de l’album sont des tubes en puissance ! Même si les morceaux tirent un peu en longueur, au risque de perdre l’attention de l’auditeur.  Cela vient peut-être du fait que le maître de la 6 cordes pour suit l’assimilation de ses diverses influences … Mention spéciale pour Johnny Gioeli, dont le chant est à mon avis à son apogée ! Sur cet album studio, il est sérieux et appliqué, contrairement à la scène où il se lâche et fait le pitre, ce qui ne gâche rien ! (Nico) 

(Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014 « Le  coin  des  bonnes  galettes »

Chronique CD: ENGRAVED « Ungod Bastards » (« Powerfull Hard Rock » – Marseille) ♥♥

(CD offert avec le n°82 de METALLIAN MAGAZINE)  

Par cette chronique, je tiens à saluer la démarche de METALLIAN : Après avoir pendant de longues années fournit en même temps que leur magazine une compilation, ils reviennent à la formule initiale, en proposant intégralement l’album d’une jeune formation qu’ils souhaitent soutenir. Le numéro 82 s’accompagne donc d’une galette d’un groupe marseillais de Glam / Hard-Rock, et à son écoute, on est fier de ce que peut produire ce groupe français, s’il vous plaît ! ENGRAVED officie dans un Heavy/ Glam sorti tout droit des Eighties, mais avec un son actuel.

EXCELLENT !!!!! A découvrir ! (Nico) 

Bio : « Le projet Engraved voit le jour en 2004 du désir commun d’amis passionnés par le Hard Rock et le Glam Metal. 2007, sortie de l’EP. Avec une notoriété grandissante le groupe marque de son passage dynamique et puissant quelques planches marseillaises avant d’exploser littéralement la scène du sud. 2009 Engraved rentre en studio pour un premier LP signé chez Rupture music qui sortira finalement en autoproduction sur internet suite à la faillite du label. Distribué sur internet et à chaque concert cet opus mène le groupe partout en France d’abord en support tour de Killers et Revenge, puis en Italie, Espagne et sur les scènes de nombreux festivals. Fin 2011 le quartette entre au Freaky Studio, et avec la collaboration de Thomas Tibéri, enregistre un album très travaillé, à la fois mélodique et énergique. L’album est actuellement distribué en exclusivité avec la avec le n°82 de METALLIAN MAGAZINE, puis sortira le 10 mai 2014 chez Trendkill Recordings, accompagné du clip « Keep Me Alive » toproduction sur internet suite à la faillite du label. Distribué sur internet et à chaque concert cet opus mène le groupe partout en France, d’abord en tour support de Killers et Revenge puis en Italie, Espagne et sur les scènes de nombreux festivals. Fin 2011, le quartette entre au Freaky studio et, avec la collaboration de Thomas Tibéri, enregistre un album très travaillé, à la fois mélodique et énergique. L’album « Ungod Bastards » est actuellement distribué en exclusivité dans le numéro 82 de Metallian puis sortira le 10 Mai 2014 chez Trendkill Recordings, accompagné du clip Keep Me Alive.. ;

Lou: Lead vocals & Lead Guitars /Hell: Lead Vocals & Rythm Guitars / Ben: Bass & Backing Vocals / A.D.: Drums »

Facebook : ENGRAVED

(Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014 « Le  coin  des  bonnes  galettes »

Live report: ORDERED TO THRASH / IMPERIUM, Chez Brigitte, 1er mars 2014

Les black metalleux d’Imperium démarrent avec ½ heure de retard après moults régalages et déboires techniques.

La section rythmique est d’une lourdeur et lenteur pachydermique proche du doom. Le gratteux assure la musicalité de l’ensemble à lui seul avec sa 7 cordes. L’ensemble n’est pas très joyeux mais exécuté méthodiquement. Le gratteur fait glisser ses doigts crochus sur les cordes telle une araignée.

Au vu des grimaces qu’ils font, on imagine qu’ils vivent et ressentent ce qu’ils jouent (ou alors ils sont très mécontents des conditions techniques ! …). Nous devons malheureusement nous passer de chant car le micro s’est brisé dans sa chute en début de concert, mais musicalement le niveautechnique est excellent, et cette version instrumentale nous séduit. 

22h20 Ordered To Thrash entame son 1er gig. Les musiciens qui composent cette formationsont tous des visages connus..

Pascal porte un casque pour pouvoir bosserauclic, il se donne à fond, tant et si bien qu’il finit torse poil !

Leur registre se situe clairement dans la reprise de titres thrash old school,  estampillés 80’s et 90’s. Tous les grandsstandards y passent,  avec Slayer, et son « Hell Awaits », Tankard avec « We still drink the old ways », et Testament avec  » Into the Pit « , Anthrax et « l’ange de la mort » de Slayer. Le public est conquis, et ils ne s’en tireront pas sans un rappel amplement mérité, avec lequel ils termineront avecExodus. On a hâte de vous revoir sur scène ! (Nico)

ORDERED TO THRASH, c’est :

Pascal  à la batterie (ex Obscure, Ablazed,  actuel Trigger)

Etienne à la guitare (actuel Trigger)

Aurélien a la  gratte (ex Perverted)

Yann à la basse (ex Scorpenn, Ablazed et actuel Trigger)

Thomas au chant (ex Scorpenn, Perverted et actuel Defraktor)

Facebook : orderedtothrash68

(Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014)

Live report : KORGAN, 8 Février 2014, Grillen

Korgan démarre leur premier concert masqué. Patrick en HannibalLecter, Livio en samouraï,  Philippe en cambrioleur, et Manu en avec un masque de plâtre qu’il conservera tout au long du concert. Manu passe aisément d’un style de chant à un autre, et peut même se montrer psychédélique à la Killing Joke (groupe de rock britannique des années 80 qui a fortement influencé la scène du metal industriel.). Le quatuor nous délivre un heavy metal moderne et entraînant.

C’est la première fois que je vois ce groupe en live depuis sa renaissance. Nous avons même droit à un titre en français « Propaganda ». Livio nous dispense de magnifiquessoli dont il a le secret,  Patrick exhibe fièrement sa basse « signatureGene Simmons » (bassiste de Kiss, son idole), Manu est habité parson chant. Leur musique est originale, riche et variée, et Philippe possède un jeu simple mais très efficace. Merci les gars ! (Nico)

Manu: chant / Livio: guitares / Pat: basse / Philipe: batterie

Facebook : Korgan

!!! Prochain concert : 18 avril au Grillen,  Avec Syr Daria, en première partie de Freedom Call !!!

(Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014)

Live report Fred CHAPELLIER, 21 janvier 2014, Caf’Conc des 3 Frontières

A 21 h pétantes,Fred démarre en annonçant l’enregistrement du concert pour un live. On ne dirait pas que c’est un français tant il a un feeling à l’américaine dans le timbre de sa voix. Denis aux fûts,  vit la musique, car il la danse en jouant. Bénichou à la basse a une posture très académique, mais le son est rond et bien présent. Avec ce swing d’enfer, on a de quoi être fier de ce blues à la française !Fred possède un peu de Gary Moore dans le style et l’approche musicale, au vu du phénoménal groove qui se dégage de cette prestation scénique. Il sollicite àplusieursreprises le public afin d’assurer le fondsonore de l’enregistrement. Faber assure également un max sur les solis.  Nous avons même droit à un inédit en hommage à NelsonMandela*, « Nels ».(*décédé le 5 décembre 2013).  (Nico)

Photo : Jean-Louis Combet

Facebook : fred.chapellier  –  http://www.fredchapellier.net/

http://www.fredchapellier.net/http://www.fredchapellier.net/

(Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014)

Live report: SATAN JOKERS / WORN OUT / DOWNRIGHT MALICE, 3 janvier 2014, Caf’Conc’ des 3 Frontières

La première soirée « Metallicaf » de l’association HOPLA au Caf’Conc’ des 3 Frontières de Bartenheim, marque le retour sur scène de nos amis de Downright Malice, que nous avions quitté en juin après leur concert au Grillen sous l’égide de Metal Angels. C’est comme toujours un plaisir de les revoir, (d’autant qu’ils étaient nominés, à ce moment-là sans le savoir, pour le Metal Angels Awards 2013 du Meilleur groupe local, titre finalement remporté ex aequo avec Ground O, mais ce soir-là, le vote n’était pas encore clos, et le nom des vainqueurs encore inconnus.) Nous sommes donc restés plutôt discrets, et nous sommes contentés d’apprécier leur prestation. Les  gaillards ne sont pas des débutants, le set est rodé, et on les sens tous les 5 en parfaite harmonie. Cliff et Cyrille alternent leur chant clair et guttural qui se complètent à merveille. Difficile de leur coller une étiquette, tant les Influences semblent diverses : A la fois puissant et mélodique, résolument metal,  heavy avec un fond de thrash, une touche de death, un soupçon de black (accentué par le look gothique que j’adore !), et l’alchimie est là ! Leur musique est un pur plaisir, et en plus ils sont super sympas, que demander de plus ! (Estelle)

 Cliff, chant –Cyrille, chant –Didier, guitares & programmation – Aris, basse – Olivier, batterie 

Facebook : Downright-Malice     http://www.downright-malice.com/

Photos de Cathie Wetzstein

La soirée se poursuit  avec les routards de Worn Out, qu’on ne présente plus, et hélas quelques soucis techniques mais rien de grave. Matt fait de l’humour en dédicaçant le morceau « The Good Guys», le bassiste joue avec des gants de velours noir. Ils nous interprètent   « Loud As Fuck ! » et de « Ask for Joe », suivi de près de « Rich and Famous » !Worn Out est plusenragé que jamais. Puis vient le morceau « Worn Out » avec son hardcore hyper speed, spéciale dédicace aux loosers avec « The Winner » ainsi que rock’n’roll « Cuba »inspiré d’un voyage sur cette ile. Présentation des zicos avant le dernier titre,« 16 Loups » (Nico)

Chris, chant, Matt, guitare & backing vocals, Yann, basse & backing vocals, Lx, batterie

Facebook : WORN-OUT / http://www.worn-out.eu

Photo de Cathie Wetzstein 

Après le changement, arrivent SATAN JOKERS, lesvétérans de la soirée : Après quelques anciens titres,  nous avons droit à un morceau de 2009,« USA », avant un enchainement de 5 titres du dernier album traitant de l’addiction aux drogues, combattue par le chanteur Renaud HANTSON qui nous explique que cet album sera utilisé par l’Etat comme moyen de promotion pour lutter contre la drogue.  Chapeaubas. Il en profite pour annoncer la sortie d’un  album co-écrit avec son psychanalyste sur les addictions sexuelles, pour boucler la boucle. Par ailleurs, avec ce chant en français, on a de quoi être chauvin. Pascal MULOT est un dieu à la basse, il joueen accord comme une gratte. Le guitaristeMichaël ZURITA n’est pas en reste, et astique son manche avec virtuosité ! En attendant la sortie du prochain album « Sex Opera »,  ils vont nous fairepatienteravec un album live. Spécialedédicace pour notre ami Papy Maiden, avec une reprise de T-Rex. Nous avonsmême droit un à solo du maestro des 4 cordes grandiose, et après « En route pourl’enfer », un solo de batterie d’AURELsur « Les Fils du Metal ». (Nico)

Renaud HANTSON – Chant, Batterie / Pascal MULOT – Basse, Chœurs / Michaël ZURITA – Guitares, Chœurs / AUREL – Batterie

Facebook : satanjokersfanpage

Photo Satan Jokers

(Extrait de la Newsletter # 19 – Mars / Avril 2014)