Visite de STILL CRAZY à ENSISHEIM / janvier 2014

Nous avons eu le privilège d’assister à une petite démo privée en live de STILL CRAZY, dans leurs nouveaux locaux de répétition à Ensisheim, bâtiment encore en cours d’achèvement, à l’arrière du futur magasin de musique « Wood Stock Guitares », qui devrait ouvrir ses portes ce printemps. STILL CRAZY, c’est 4 quinquas qui se sont réunis en 2007 pour former un cover-band, just for fun ! D’abord implantés à Ensisheim, le groupe a ensuite posé ses fly-cases quelques temps dans les locaux de répèt’ Holder à Feldkirch, et aujourd’hui, ils sont « at home » ! Accompagnés dans les premiers temps par une chanteuse, ils ont au cours des dernières années donné quelques concerts par ci par là dans divers bars de la région et en Allemagne, mais sans faire jusqu’à présent de scène digne de ce nom. Aujourd’hui, c’est Vlado qui officie à la lead guitare et au chant, Yves à la guitare, Yves à la basse, et Philippe à la batterie. Leur registre est très vaste : Du rock sudiste de Lynard Skynard, avec « Sweet Home Alabama », ou celui de Ted Nugent avec « Snakeskin Cowboys », du rock Sixties et Seventies des Rolling Stones avec « Jumping Jack Flush », ou encore « Knocking On Heaven’s Door » de Bob Dylan, « Cocaïn » de Nazareth, sans oublier le classique « Born to Be Wild » des Steppen Wolf ! Ils nous ont aussi gâtés avec le hard-rock bluesy d’ AC/DC avec « Longway to the Top », « Highway to Hell », et « The Jack », rien que ça ! Ils poursuivent plus lourdement avec 2 titres enchaînés du Sabbat Noir, « Paranoïd » et « Iron Man ». Techniquement, ce sont de très bons musiciens, avec la basse du « petit » Yves, bien ronde et présente, et le jeu subtil de Philippe à la batterie, leur interprétation ne manque pas de groove. Yves est très concentré sur son jeu de guitare rythmique, et nous gratifie de quelques soli bien sentis. L’interprétation de Vlado donne à l’ensemble un énorme feeling, sa voix a une palette très large, et s’accorde parfaitement sur les titres. Etre sur les 2 fronts en même temps, guitare lead et chant, est toutefois un exercice périlleux, et sa prestation souffre par moments un peu de sa décontraction, attitude certes rock’n’roll, mais il s’éloigne parfois un peu trop de son micro. S’il fallait émettre une critique, on pourrait leur dire qu’ils sont peut-être un peu trop statiques, sérieux et concentrés sur leur musique, mais on attendra de voir ce que ça donne en live devant un « vrai » public ! En tout cas, nous avons passé un excellent moment, humainement et musicalement, un grand merci pour votre invitation, et à très bientôt ! (Estelle & Nico)

Chronique: ’77 « Maximum Rock’n’Roll »

77

Vu qu’AC/DC ne sort plus d’albums aussi fréquemment que par le passé, on se rabat sur Airbourne. Mais voilà que ’77 pointe le bout de son nez, et ce pour la 3ème fois déjà. Même si la ressemblance avec la voix de Bon Scott est frappante sur certains titres, nous ne sommes pas dans le plagiat pour autant ! Au contraire, la relève est assurée, et avec brio, on y découvre même d’autres influences comme celles des Rolling Stones, ou de The Black Crowes ! Rien que cela ! Classique mais fun comme l’est le rock’n’roll ! Let’s rock ! (Nico)

Chronique: MOTORHEAD « Aftershok »

motorhead_aftershock_cover_300dpi_130828

Sur l’ensemble d’une carrière aussi longue, il n’est pas aisé de ne pas faire de redite dans le contenu d’un album. « Another Perfect Day » de 1983 avait déjà souffert de cela, comme aujourd’hui ce 21ème album. On savait que Lemmy a un penchant pour le rock, avec son autre groupe les Head Cats, mais sur ce nouvel opus il se la joue blues, avec 2 titres illustrant de fort belle manière le propos, « Lost Woman » et « Dust and Glass », délaissant le growl de sa voix. Et il fait mouche. Le reste de la galette se veut tout à tour heavy, avec « silence when you speak to me »,  speed avec « paralized ». Dommage que les apparitions live soient compromises par l’état de santé de Lemmy, qui nous rappelle que les plus coriaces peuvent vaciller. Mais nous attendons avec impatience la Hard-Rock session 2014  de la Foire aux Vins de Colmar, où ils sont annoncés en tête d’affiche !  (Nico)

Fermeture de la « Galery Music Bar » à Pratteln

Nous déplorons la fermeture depuis le 30 novembre 2013 de la « Galery Music Bar » à Pratteln, « annexe » du Z7,  où se déroulaient les concerts adaptés pour de plus petites scènes et clubs. Selon les informations figurant sur le site internet de la salle, la société exploitante n’était plus en mesure de payer le loyer. La situation était difficile depuis plusieurs années, et aggravée par l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer. Bien que la salle soit soutenue par le Canton de Bâle en tant qu’entreprise culturelle, le propriétaire (un groupe d’investisseurs zürichois) n’aurait accepté aucune des demandes de baisse de loyer, ou de rachat par le Z7, et aurait engagé une procédure d’expulsion.

http://www.galery.ch/

 

Dates de concerts / février 2014

févr-14

Qui?

Où?

1

samedi

Suicidal Angels /   Fueled by Fire / Lost Society ♥♥♥

Kiff CH – Aarau

3

lundi

Ready, Set, Fall!

Z7 CH – Pratteln

6

jeudi

Suicidal Angels +   Fueled by Fire + Lost Society

Café Atlantik DE-   Freiburg

7

vendredi

Enforcer / Skullfist / Vanderboyst ♥♥♥

Kiff CH-Aarau

8

samedi

Fest. Orgie d’Influences # 10, Zéro Talent / Sayro /   Korgan / Sealing Fate ♥♥

Grillen Colmar

Sons of Invidia /   Downright Malice / Spit Your Hate / Morghash ♥♥

Raumstation Sternen DE – Auggen

10

lundi

Dream Theater

Sarrlanhalle DE – Saarbrücken

12

mercredi

Axel Rudi Pell / Rebellious Spirit ♥♥

Z7 CH – Pratteln

13

jeudi

Behemoth / Cradle Of   Filth / In Solitude / Inquisition / Svarttjern

Z7 CH – Pratteln

18

mardi

A Pale Horse Named   Death

Z7 CH – Pratteln

19

mercredi

Civil War (Ex   Members of Sabaton) / Katana ♥♥♥

Z7 CH – Pratteln

20

jeudi

The Brew

Z7 CH – Pratteln

21

vendredi

Die Krupps

Z7 CH – Pratteln

Van Canto / Winterstorm

Laiterie Strasbourg

22

samedi

Sepultura / Legion   Of The Damned / Flotsam & Jetsam / Mortillery

Z7 CH – Pratteln

23

dimanche

Majesty / Wisdom / Stormwarrior

Z7 CH – Pratteln

Sepultura / Legion   Of The Damned / Flotsam & Jetsam / Mortillery

Garage DE –    Saarbrücken

Grand Magus – Triumph and Power

Vu sur: http://www.lagrosseradio.com/metal/webzine-metal/chronique-metal/p8394-grand-magus-triumph-and-power.html

[Chronique Metal,  3 Février 2014 , by Vyuuse]

« Le triomphe épique
Avec son sixième album, Grand Magus fait un nouveau pas en avant dans sa carrière. Triumph and Power ne fait pas dans la dentelle et montre un groupe décidé à présenter l’album le plus épique possible, quitte à se rapprocher de Manowar au niveau du style. Si JB et sa bande ne sont plus loin de la musique des américains, ils gardent tout de même  un sens de la retenue et de la classe dans leurs compos, qui font l’identité de Grand Magus.

Grand Magus, depuis l’album Iron Will, lorgne de plus en plus vers le heavy metal pour délaisser peu à peu le doom de ses débuts. Cette tendance est bel et bien confirmée avec le nouvel album des suédois, Triumph and Power. En effet, les compos sont plus concises, plus directes et le feeling général se rapproche du Manowar des débuts, pour le plus grand bonheur des fans de metal épique. Le mot est lâché et ce sentiment se retrouve à chaque seconde du disque, transportant l’auditeur dans les plaines scandinaves, au milieu des champs de bataille des vikings.

On retrouve toujours cette écriture simple et directe chez Grand Magus. Pas d’artifices de compositions, les intros sont courtes, les couplets et les refrains s’enchaînent, montent en puissance et JB peut se faire plaisir un court moment avec des solos concis et lumineux, qui sont toujours casés dans le but de servir les chansons et non pour faire une démonstration technique. Si les structures ne sont pas originales, elles permettent néanmoins de mettre en valeur l’essentiel : les riffs et les mélodies. Toujours pertinents, ils apportent puissance et intérêt à l’ensemble fort bien ficelé. Les tempos varient, le groupe captive avec des mid-tempos puissants (« Steel versus Steel », « Triumph and Power ») et laisse éclater sa rage sur des titres plus rapides (« Dominator », « The Naked and the Dead »). Le metal est, bien évidemment, le sujet central du disque, mais le groupe se permet quelques digressions avec deux interludes  : Arv » et « Ymer », qui renforcent l’ambiance viking de l’ensemble.

Si la charpente musicale est solide, l’aspect épique de ces compositions est notamment porté par la voix unique de JB, frontman charismatique et leader sage. Plus impliqué que jamais dans son interprétation, il varie les plaisirs en se faisant guerrier sur « Fight » ou conteur sur le break de l’épique pièce finale « The Hammer will Bite ». Sans jamais en faire des caisses, il arrive à transmettre ce qu’il faut d’émotion, sans fausse note, parfois aidé de chœurs discrets, mais efficaces, comme sur l’intro d’ »On Hooves of Gold » ou le refrain de « Holmgang ».

Non content d’être seulement chanteur, le leader se montre aussi, comme à son habitude, bien habile à la guitare, avec des riffs fort bien trouvés et des solos toujours pertinents. A côté de lui, le lieutenant Fox donne du corps à l’ensemble avec sa basse puissante et omniprésente, à l’honneur sur les couplets de « Triumph and Power ». Dans le fond, Ludwig Witt, qui signe ici sa deuxième collaboration avec le groupe, martèle ses toms avec puissance et précision, dans jamais digresser de la compo qu’il sert.

Avec Triumph and Power, Grand Magus confirme la maîtrise de son art, en servant un metal épique, à la fois guerrier et classe, sans excès ni faux pas. Ainsi, l’album est concis et solide et permet de commencer l’année 2014 sous les meilleurs auspices. »

PESTILENCE 6 mai 2014, Grillen Colmar

PESTILENCE 6 mai 2014, Grillen Colmar

Mardi 6 Mai 2014. 20 h: PESTILENCE + SETH + ANCIENT ASCENDANT (PL) (Death Metal Night)
@ Le Grillen – Colmar (68)
http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Hard-rock-Metal-PESTILENCE-SETH-ANCIEN-ASCENDANT-PESTI.htm
Trio de choc ce printemps avec PESTILENCE, SETH et ANCIENT ASCENDANT qui se lanceront dans une tournée commune au printemps prochain. Le monstre hollandais du “PEST OVER EUROPE 2014” » présentera son nouveau septième album de studio « Obsideo », sortir chez Candlelight Records.
Le support principal seront les rois français de black métal SETH qui prend la route avec sous le leurs bras leur cinquième album « The Howling Spirit » (Season of Mist)
L’ouverture de la soirée sera assurée par la nouvelle sensation extrême britannique : ANCIENT ASCENDANT

RIVERSIDE 12 avril 2014, Grillen Colmar

RIVERSIDE 12 avril 2014, Grillen Colmar

Samedi 12 avril 2014. 21h: RIVERSIDE (PL) !!! DATE UNIQUE EN FRANCE !!! (Progressive Rock Metal) @ Le Grillen – Colmar (68)
http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Hard-rock-Metal-RIVERSIDE—GUESTS-HOPRI.htm
http://www.digitick.com/riverside-guests-au-grillen-colmar-concert-le-grillen-css4-digitick-pg101-ri2173628.html
« Shrine of a New Genaration Slaves » sonne comme une nouvelle étape dans le parcours sans faute de Riverside.
Production sans faille, complexité et intelligence, les polonais sont passés maîtres dans l’art de l’envoûtement progressif de haute volée. Leur prochain passage à Colmar promet un feu d’artifice musical.

« Riverside a le plaisir d’informer que le « New Generation Tour » n’est pas fini. En raison de l’intérêt énorme et le succès de notre dernier album ¨Shrine of New Generation Slaves » et aussi en raison du fait que quelques personnes apprennent seulement à nous connaître, nous allont jouer pour vous en avril 2014. Ces spectacles seront les derniers avant une pause plus longue. Après ces dates nous nous cacherons dans le studio pour travailler sur notre sixième album »

MERCYLESS 29 mars 2014 Grillen Colmar

MERCYLESS 29 mars 2014 Grillen Colmar

Samedi 29 Mars 2014 – 21h: MERCYLESS + MORBUS CHRON + NECROWRETCH +PERFECTÖ
(Death Metal + Hard Rock’n’Roll) @ Le Grillen – Colmar (68)

MERCYLESS (Cult Death Metal / FR), les pionniers du Death Metal français viennent présenter dans leur Alsace natale leur nouvel album «Unholy Black Splendor » attendu depuis 13 ans !
MORBUS CHRON (Death Metal / SWE) et NECROWRETCH (Putrid Death Metal / FR) achèvent ce soir sur le sol français leur tournée européenne qui a commencé en terre suédoise sous le signe du Death Metal « à l’ancienne », du très bon !
PERFECTÖ (Hard Röck&Röll / FR), les alsaciens, influencés par les anciens de Motörhead, vous feront headbanger sur leur rythmiques survoltées !